CONSEIL

L’Elément Humain vu de l’intérieur

Groupe du 11 au 14 décembre 2017


En tant que coach, j’ai découvert l’Elément Humain lors d’une conférence. Les principes de l’approche et son intrinsèque rapport à l’authenticité m’ont immédiatement donné envie d’inclure cela dans mes accompagnements. Certifiée depuis 2011, j’organise très régulièrement des groupes de formation avec un plaisir sans cesse renouvelé.

C’est donc avec une grande joie que j’ai accueilli lundi 11 décembre ce nouveau groupe constitué de 6 personnes, 4 hommes et 2 femmes, coachs ou cadres de divers univers. Plutôt que de raconter le processus, je vous propose ici de partager mon vécu et les feedbacks des participants lors de ce groupe.

Qu’est-ce que l’Elément Humain ?

L’Elément Humain est une approche de management créé par Will Schutz, basée sur la vérité et le choix. Sa vocation est d’améliorer la performance des équipes et d’offrir une plus grande réussite aux personnes et aux organisations.


Poser le cadre

Avant même l’arrivée des participants, le groupe était déjà créé pour moi. Parce que ma conception de ma mission de facilitatrice inclue nécessairement de prendre le soin, en amont, d’écouter chaque projet, chaque intention, chaque limite avant même de commencer le processus.

Dès l’ouverture des 4 jours, j’ai entendu une réticence si des aspects « psys » venaient à apparaître. J’ai alors précisé que l’intention de Will Schutz, en créant le processus de l’Elément Humain, n’était pas d’offrir un outil de développement personnel mais d’accroître la Performance Effective des Organisations en créant un environnement de travail Humaniste, Responsable et Ouvert.


Quand chacun se découvre autrement

Un dirigeant d’entreprise découvre pendant ces 4 jours une confusion de longue date venant vraisemblablement d’injonctions parentales de type : je te donne de l’amour si tu ramènes de bonnes notes…ce qui l’amène à 50 ans à ressentir du rejet (au lieu de l’humiliation) lorsqu’il est challengé sur sa compétence. Un vrai cadeau caché pour lui.

Un consultant, ayant changé plusieurs fois de métiers, se rend compte que ses choix « coups de tête » de changement de métier ne sont pas des choix qui sont partis de l’intérieur de lui mais de l’extérieur : stimulation de l’environnement, liée à des rencontres féminines…cette même personne réalise également que l’univers dans lequel il a évolué depuis 10 ans lui a fait ressentir de l’insignifiance…et qu’il a envie de revenir dans cet univers pour faire vivre aux personnes l’Elément Humain pour qu’elles puissent goûter aux sentiments d’importance, de compétence et d’amabilité : là aussi, un vrai cadeau !

« Le groupe a été une très belle ressource

et s’est libéré au fil des jours »

Il était touchant de voir que 2 hommes étaient venus dans le groupe « sur les conseils de leur épouse », ce qui aurait pu générer un côté sceptique…au contraire, ils sont tous deux repartis avec de très beau cadeau : « j’ai pris conscience que je n’étais pas dans mon corps et que ma carapace (mes mécanismes de défense) n’avait pas l’effet escompté sur les personnes. J’ai aussi réalisé que ma dernière expérience a laissé des séquelles et se lit dans mes chiffres, je ne pensais pas. »

Le deuxième a déclaré : « j’ai appris sur mes peurs, sur moi, je suis étonné de ce que j’ai découvert dans le comportement vis à vis de moi et le ressenti vis à vis de moi, je dois encore creuser pour comprendre. Le groupe a été une très belle ressource et s’est libéré au fil des jours. »

Une autre personne du groupe prend conscience des mécanismes de défense utilisés et qu’elle laisse une place importante au masochiste. Elle décide de transformer par le biais de l’imagerie des événements vécus de façon négative pour nourrir l’estime d’elle.

Une jeune femme de 25 ans avait également fait le choix d’intégrer ce groupe, apportant un éclairage générationnel différent et trouvant sa place en se découvrant pendant ces 4 jours et en acceptant sa belle vulnérabilité…magnifique !


Un processus aussi puissant que respectueux

Ce qui est également à chaque fois une grande source de joie, c’est de voir à quel point le processus est respectueux de là où en sont les personnes. Il n’y a ni point de départ attendu, ni point d’arrivée exigé. Chaque personne chemine à l’intérieur d’elle-même pendant ces 4 jours et prend conscience…avec la douceur avec laquelle elle a l’habitude de se traiter.

L’une des spécificités du processus est d’utiliser parfois le chiffre (échelles entre 0 et 9) autrement : un alibi pour parler de soi. Le chiffre est simple à utiliser, parlant pour tous, même si par moment, il peut arriver que le mot « chiffre » ou « score » se transforme en « note », vraisemblablement un résidu éducationnel.

Voir les personnes du groupe rentrer dans les exercices physiques proposés, prendre de temps du contact avec soi avant d’entrer en contact avec l’autre pour que la connexion et le ressenti s’établissent : cela est proche de l’effet waouh !

Entendre des choses comme : « j’ai réalisé que je n’écoutais pas mon corps, je me suis rencontrée pendant ces 4 jours », me remplissent de joie profonde et de gratitude.


Une très belle question

Elle m’a été posée par l’un des participants à la fin du processus : est-ce nous qui sommes un groupe exceptionnel ou toi qui crée quelque chose de très beau, qui est un espace de confiance où nous sommes suffisamment libres et sereins pour expérimenter des choses en dehors de notre zone de confort ?

J’ai d’abord accueilli cette question avec un beau sourire intérieur et je réalise qu’à chaque groupe, cette question m’est désormais posée.

Elle me semble essentielle : faciliter l’Elément Humain, ce n’est pas dérouler un processus, c’est se connecter à soi, au groupe, c’est choisir, c’est comprendre ce qui se passe pour soi et pour chaque personne du groupe, c’est aussi se reconnaître, se sentir important, compétent et aimable.

Tous ces piliers intrinsèques du processus doivent être véhiculés par l’accompagnant. C’est un processus qui prend du temps pour être digéré, intégré, incarné.

Le processus Elément Humain s’adresse à toute personne désirant améliorer l’efficacité de son management. Il comprend 2 modules complémentaires :

1/ Les fondements des relations dans l’organisation (4 jours – 30h)

2/ Applications organisationnelles au travail d’équipe et au leadership d’équipe (3 jours – 20h)

Les prochains modules auront lieu dans les locaux de Toukilik (Lyon 4ème)

Module 1 : 23 au 26 avril 2018

Module 2 : 20 au 22 juin 2018

Programme détaillé
Me contacter

Author


Avatar